Le Théâtre de l’opéra de Han de Wuhan

2012-12-27

  Le Théâtre de l’opéra de Han de Wuhan est un des groupes artistiques les plus influencés en Chine. Il a été classé comme le théâtre artistique national. Son prédécesseur était sous le nom du « Groupe de l’opéra de Han de Wuhan ». En 1962, le théâtre s’est fondé, sous les soins du premier ministre ZHOU Enlai. « La tendance de l’opéra de Pékin et Kunqu fait évanouir Qinqiang (l’opéra de Shanxi) et Yueju(l’opéra de Shaoxing), grâce à ces deux  grands artistes d’opéra de Han : M. WU Tianbao et Mme. CHEN Bohua, la prospérité de l’opéra de Han est arrivée, qui fait petit à petit connaître et accepter de plus en plus de monde. » l’inscription nommée du vice-président DONG Biwu afin de célébrer la fondation du théâtre.

  Le président du théâtre CHEN Bohua, connue comme la grande artiste dans le domaine d’opéra en Chine. Le théâtre de Wuhan a disposé de bonne réputation et un grand succès sous son orientation en analysant, rangeant et innovant de l’opéra traditionnel de Han. Les grands acteurs et artistes se rassemblent, « les dix catégories » sont prêts, la jeune génération a toujours sans cesse de se perfectionner et les résultats grandioses parviennent de temps en temps. Le style d’art unique, élégant et rafraîchissant s’était progressivement formé, le théâtre pousse toujours de l’avant et fait l’innovation sans interrompu qui obtient conséquemment des appréciations de tous les domaines sociaux.

  Depuis la fondation du Théâtre, le président national MAO Zedong, LIU shaoqi, le président du Comite ZHU De, le premier ministre Zhou Enlai, le vice-ministre CHEN Yi, le président LI Xiannian avaient tous venu le visiter . Ses spectacles avaient également mis en scène au stage du Palais de l'Assemblée Populaire National.

  Sur la voie de l’édificaion de l’art, un grand nombre de performances excellentes ont été crées et collectées, par exemple « Deux fois de bonnes nouvelles », «Un matchmaking par Zhuangyuan(le premier à un examen) », « Trois invite chez FAN Lihua », « L’épée Yuzhoufeng »,« L’histoire d’amour dans l’armoire », « Jouer du fleur tambour de Fengyang », « Temple à pleurer pour des ancêtres », « Drapeau du Roi LI Zicheng », « Emprunter au vache »,« L’histoire d’amour entre l’homme et renard »,« Pont de fleuve jade »,« Nettoyer de la neige et abimer le bol » ,« Nettoyage devant le tombe »,« Le quatrième fils du général Yang rend visite chez sa mère », etcce sont des pièces théâtres qui ont déjà tournés et mises en scène comme des films ainsi que des séries télévisées ayant exercé des influences profondes au sein du pays et à l’étranger. Le Théâtre se base à Wuhan et fait face du grand public. Il s’agrandit après aux grands marchés internationaux. Les pièces d’opéra étaient bien accueilli du monde.Durant les performances circulantes à Hongkong en 1982, les médias locaux ont successivement publié des articles d’appréciation auprès des performances spectaculaires. En outre, le même effet a parvenu 6 ans après au Japon en 1988 avec de grands succès et aussi les performance au Singapore en 1994 étaient bien accueilli par des gens de tous les domaines.

  Parmi tous les concours d’art nationaux précédents, le théâtre de Wuhan s’est développé de grands talents et forces. Il y a trois personnes qui se sont classées le premier prix étatique « Le prix de Meihua (le prix de fleur du prunier) »six personnes ont gagné le prix provincial : « Le prix de Mudan(prix de pivoine », le prix provincial de Wuhan « Le prix de Jianghua » pour d’autres six personnes, et trois « le prix de aune grue » ainsi « le prix de journal ». Durant les concours provincial et ceux de la ville, il y avait plusieurs acteurs qui avaient gagné plusieurs fois du premier et deuxième prix.

  Aujourd’hui, le Théâtre de Wuhan possède une galaxie des hommes de talent, qui a des ressources en abondance : ensemble 19 acteurs et artistes du premier rang national, 43 acteurs et artistes du deuxième rang national.

  Adresse:  N0.74, route de Qianjinsilu, région de Jianghan, Wuhan

  Tél.:027-82815345 82815340 82815396

  Fax: 027-82839805

  Code postal: 430021

  L’Art de l’Opéra Traditionnel de Han en Chine

  L’ancien nom de l’opéra de Han s’appelle « Chudiao (la mélodie de Chu) » ainsi que « Erhuang » comme son deuxième nom. « L’opéra de Han » est considéré comme l’un des plus anciens styles de performance pendant 400 ans de l’histoire d’opéra. Il se diffuse principalement parmi des provinces et des régions ainsi que Hubei, Guangdong, Hunan, Shaanxi, Henan, Fujian, etc. Pendant l’époque impériale de Jiaqing et Daoguang (Qing Dynastie), l'événement « HuibanJinJing(le groupe d'opéra de Anhui commençait à entrer à Pékin pour faire des performances) » s’est bien répandu. « Hui » est connu comme le group originaire de la province Anhui se basant sur la mélodie de Han qu’on dit « la fusion de Hui et Han ». Ce genre de mélodie a par la suite, conduit à construire et former l’opéra de pékin—l’opéra essentiel dans l’histoire en Chine. Il a en même temps, effectué une influence forte sur le développement de « Pihuang » (une sorte d’opéra traditionnel). L’opéra de Han de ce fait, s’occupe une situation considérable  dans l’histoire d’opéra en Chine. L’opéra de Han de ce fait, s’occupe une situation considérable dans l’histoire d’opéra en Chine.

  Le chant de l’opéra de Han est mélodieux en portant des tons variés. « Xipi » et « Erhuang » sont les deux voix principales composant le chant de Han. « Xipi » se présente de façon vigoureux, énergiqueretentissant et débordant.  Alors que « Erhuang » est plutôt fin et lissedoux et insinuant. Les deux voix ressortissent tous les sentiments impressionnant et expressif.

  Les rôles dans l’opéra de Hanse divisent en Dix catégories : Mo, Jing, Sheng, Dan, Chou, Wai, Xiao, Tie, Fu, Za. Toutes les catégories s’accompagnent son propre répertoire, son chant particulier ainsi que les performances sont variées, caractérisées et merveilleuses.

  Les répertoires de l’opéra traditionnel de Han sont multiples étant connus comme « Babaichu (Huit cents épisodes) ».Nous y adoptons des dialectes tant que « la voix de Zhongzhou (dialecte à l’orignine de la province de Henan) », « la vois de Huguang( dialecte originaire de la province Hubei) ». Les instruments d’accompagnement musical sont composés particulièrement de l’instrument à cordes, l’instrument de bassoon, l'instrument à sauter et l’instrument de percussion. Il se divise en deux catégories s’appellent respectivement « Wen chang (champ civil) » et « Wu chang (champ militaire) », le premier se centre sur les quatre instruments principaux comme: JingHu(un instrument à deux cordes frottées avec un registre aigu), ErHu(un instrument à deux cordes frottées avec un registre moins grave que Jinghu), YueQin(un instrument à quatre cordes pincées avec une caisse de résonance pleine-lune) et SanXian(un instrument à trois cordes). La flûte et Suona sont connus comme des instruments d’accompagnement. Alors que ce dernier se base généralement sur des instruments comme par exemple, des tambours, de grands gongs, de petits gongs, des cymbales, des gongs de cheval etc...

  Le chant mélodieux avec la musique caractéristique, les costumes traditionnels élégants et les performances de chanter, lire, jouer, danser s’expriment le charme artistique de l’opéra de Han.